Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-11-07T11:47:25+01:00

On a la chance d'avoir du travail et pourtant ...

Publié par Ours Brun

C'est bien connu, la pénurie de médecins généralistes ne fera que s'amplifier dans les années à venir. Mais pourquoi les jeunes ne veulent-ils plus s'installer ?!? J'en ai déjà parlé dans les posts précédents, mais je voudrais y revenir.

Les anciens médecins qui nous disent "si on avait à refaire, on ne referait plus" ... "je vous plains les jeunes, déjà nous c'était pas facile, mais alors vous, vous allez en baver". Ce sont des phrases que j'ai entendu et qui me font franchement flipper... Et là, je commence à me poser des questions.

Tout simplement on a peur de s'installer, de s'investir (personnellement et financièrement), alors que l'avenir de la médecine libérale est en danger.

Des propositions d'installation on en a plein. Mais que va devenir la médecine libérale dans les années à venir ? Je pense qu'elle disparaitra, en tout cas, "notre liberté" de prescription, à organiser nos horaires, et même à être rémunérer par le patient directement.

Pourquoi introduire un tiers payants généralisé ??? Les patients qui n'ont pas les moyens, on leur fait s'ils ont une mutuelle, en tout cas moi, et la plupart des médecins je pense. Les patients en situation précaire sont bénéficiaires de la CMU, de l'ACS, de l'AME, donc ils n'avancent pas les frais; Mais de là à dire, l'avocat n'a plus à payer son médecin... Pour nous ça veut dire être rémunérer par les mutuelles et l'état, courir après nos sous, comme si on avait déjà pas assez à faire .... Je ne passerai pas mes dimanches à m'occuper de cette paperasse ...Si le tiers payant passe, c'est sur que je m'installerai pas. En tout cas pas en France... N'oublions pas qu'à 23 euros, c'est une des consultation les plus basses d'Europe ... Vous trouvez normal qu'on paie le coiffeur 30 euros vous ?? Ca me scandalise. Il faut une vrai remise en question de la part de l'état ...

On est déjà tout le temps fliqué. J'ai lu récemment qu'un médecin à été convoqué par l'Ordre car il prescrivait trop d'arrêt de travail. Ca me fait peur. Moi je fait super gaffe quand je remplace, mais parfois je tombe sur des patients en arrêt depuis 1 an pour des scapulalgies/tendinopathies souvent opérées, qui travaillent souvent à la chaine en usine; Ben on renouvelle s'ils ont toujours mal. Et on repart sur des antalgiques, de la kiné ....C'est pas au médecin du travail d'intervenir et de voir pour un reclassement ou autre ? Après je me dis que pour les patients c'est facile de dire j'ai toujours très mal; la limitation d'une mobilité active ou passive peut elle être simulée ? Quand on remplace et qu'on ne connait pas les patients, c'est pas toujours évident. Je m'éloigne du sujet...

Tout ça pour dire que j'étais prête à m'installer une fois la thèse et l'internat terminés, mais que là, je me pose franchement des questions. Je doute. je doute de tout. J'ai peur de faire les mauvais choix...

A vous, les ministres, de faire en sorte de ne pas perdre vos médecins. Il sera bientôt trop tard.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog